Plus beaucoup de légumes au jardin, mais déjà quelques fleurs printanières !
Pour le moment il n'y a pas eu d'hiver, mais beaucoup, beaucoup d'eau.
Les dernières récoltes sont difficiles et l'excés d'humidité, couplé à des températures tout de même très douces pour la saison, apporte son lot de problèmes supplémentaires sur le développement ou la conservation de certains légumes. C'est la période des récoltes maigrichonnes et ingrates ...
Et encore, notre sol est vivant et ne reste pas gorgé d'eau en surface comme ces champs alentours, cruellement labourés, totalement morts.

Notre saison d'AMAP touche à sa fin. Encore 2 livraisons, puis une pause pendant laquelle nous préparerons tranquillement la saison suivante. Déjà nous n'allons pas tarder à commencer les semis et remplir la pépinière.

Merci d'avance à ceux qui continueront l'aventure amapienne. Je rabâche, mais il est évident qu'au delà de se nourrir sainement et localement, l'adhésion à l'AMAP est un véritable acte militant. 

A propos de militants, je viens de terminer le dernier numéro de Kaizen
(que ma maman m'a prêté, merci !)
Le dossier sur les néo-paysans est intéressant et, au delà du fait que, bien sûr, de nombreux témoignages résonnent en moi, la lecture en est motivante. Un peu d'optimisme sur un métier qui, même s'il est souvent difficile, a vraiment du sens ! 

 

 

20200129_125937 20200129_130955

 20200129_130024 20200129_130009

Au grand jardin- Janvier 2020