DSC03913

 

Quand je prend des photos du jardin et que je les partage ici avec vous j'essaye de faire en sorte qu'elles soient jolies.
Les légumes et les cultures sont alors plutôt à leur avantage évidemment. C'est agréable de voir, de photographier et de montrer de belles choses. Mais parfois la réalité du jardin est plus cruelle et moins jolie .... 

Un ex-futur-amapien ( si, si ça existe !) ayant eu récemment la grande délicatesse de nous envoyer la photo d'un de nos radis noir habité et dévasté par une petite larve, l'idée me vient alors de vous faire découvrir un tout petit aperçu des vilaines choses que nous réservent la nature et l'agriculture biologique ...

 

 

DSC03889 DSC03898 DSC03890

DSC03899 DSC03888 DSC03900

DSC03905 DSC03886 DSC03906

 

DSC03901

 

Pas jojo et pas super motivant pour les récoltes ...
Dans l'ordre : carottes habitées par les limaces, mâche couverte d'oïdium (et non ce n'est pas de la neige, ni de la farine !), courge victime de l'excès d'humidité, salades ravagées par le botrytis (bon d'accord seule cette pourriture noble permet d'élaborer les plus grands vins liquoreux mais sur les salades ça ne nous arrange pas ...), limaces dans les choux et les blettes (c'est pas grave, on mange pas les trous !!), brocolis traumatisés par les gelées matinales, carotte nécrosée par les petits vers, pourriture sur chou vert et pied de blettes rongé par... ?


Ce n'est qu'un petit échantillon, je vous passe les petits vers dans les poireaux et la multitude de légumes engloutis par les rongeurs. Chez nos collègues maraîchers c'est d'ailleurs la même désolation quant à l'augmentation flagrante des dégâts causés par les  rongeurs dans les cultures.


Alors parfois dans les paniers il n'y a pas que les très beaux légumes des photos. Il y a aussi, des trous, des petites bêtes, parfois des légumes abîmés mais tout de même consommables. On essaye d'éviter au maximum le gaspillage et vous êtes là pour nous y aider. Certains de nos légumes ne passeraient pas les portillons des circuits classiques de distribution. Pourtant ils nous nourrissent, vous et nous, et nous pouvons en être fiers !

Il peut arriver qu'un légume soit tout à fait perdu (un radis ou un navet nécrosé, une salade pourrie à l'intérieur ...) et finissent du coup au compost, alors n'hésitez pas à nous le dire (mais gentiment s'il vous plaît !...) car on ne peut pas forcement s'en apercevoir à la récolte.
Et si c'était là la seule chose grave en ce monde, nous serions tous bien heureux ...

Merci aux quelques membres du comité de pilotage qui ont tout fait pour m'aider à prendre cet incident avec plus de légèreté. Heureusement que vous êtes là. 

Bien sûr les critiques sont constructives et nous les acceptons mais il y a l'art et la manière... Et au milieu de cette ambiance qui nous a tous secoué depuis une semaine, ce genre de petit comportement, ni très poli ni très courageux, n'arrange pas ma désespérance de l'humanité...

Je veux adresser un grand merci tout spécial à la petite Lilou qui semble bien partie sur les traces de sa maman pour devenir une belle et généreuse personne.

Voici le poème qu'elle a réécrit de mémoire à la distri et son super dessin. Grâce a elle le mot "orange" prend une dimension que je ne lui soupçonnait pas !! C'est trop mignon, j'adore !!!

Lilou 001  Lilou 002

Cliquez pour agrandir

Tu as raison Lilou, la tolérance et la bienveillance doivent reprendre le pas sur la colère et les déceptions ! Merci pour le message :)

Sinon au jardin c'est la triste saison. Même si la météo est clémente et que nous profitons encore de belles journées ensoleillées - et que du coup c'est plutôt agréable de travailler dehors en ce moment - rien ne pousse vraiment bien.

Bon c'est tous les ans comme ça à cette période, et tous les ans c'est difficile à passer. Nous arrivons à l'époque des vaches maigres ... 
Merci d´être là. Merci de progresser et d'agir avec nous.

 

 

 

image

 

Et je suis aussi Charlie, encore et toujours